Le terroir

Un terroir unique au monde, très peu fertile où seule la vigne peut s’épanouir

Un microclimat; notre région bénéficie d’un microclimat unique protégé par les premiers contreforts du Massif central, balayée selon les saisons par les vents d’influences continentales, océaniques, et méridionales,  avec des hivers rigoureux, des étés très chauds, et des perturbations balayées par les vents.
Un cépage, Le GAMAY noir à jus blanc, travaillé avec rigueur et précision est probablement le seul cépage capable de marier le fruit, la complexité, la rondeur, la fraîcheur, et la gourmandise.

Des vignes, un vigneron

NOS VIGNES LES PLUS VIEILLES ONT ENTRE 100 ET 120 ANS, IL S’AGIT D’UN VÉRITABLE TRÉSOR.

Trésor que l’on se doit de choyer et préserver. A nous de nous adapter aux conditions météorologique, de travailler pour obtenir des raisins d’une qualité optimale à la récolte.
Nous avons trop longtemps sous estimé, et mal compris notre « partenaire du monde végétal » pensant que seule la chimie pouvait l’aider à résister aux maladies. En prenant la mesure de la faculté d’adaptation, de réactivité des végétaux, les travaux viticoles sont envisagés sous un angle nouveau, les biocontrôles, biostimulants deviennent une évidence. La viticulture raisonnée où raisonner la viticulture consiste à observer, comprendre, réfléchir, utiliser l’expérience de nos aïeux, les solutions nouvelles et prendre la meilleure option au moment optimum.
Le sujet vos intéresse ? je vous invite à lire « l’intelligence des plantes »  par Stéfano Manscuso.

Vigneron est un métier
de passion, de créativité
où chaque détail compte.

Le vin que vous dégustez
est le résultat de nombreuses
années d’expérience, de réflexions,
avec une part importante
de passion, de créativité.

Le travail du vin

IL EST CAPITAL DE RAPPELER QU’UN BON VIN, C’EST LA TRANSFORMATION DE BEAUX RAISINS, RÉCOLTÉS À MATURITÉ OPTIMUM.

Chez nous, la récolte manuelle commence généralement entre fin août et début septembre où les vinifications vont clôturer 12 mois de travail viticole. J’aime comparer le travail en cave à une cuisine de restaurant, avec d’énormes outils, où le chef doit sublimer la matière première qu’il a à disposition.
Gamay noir à jus blanc : les pellicules et pépins contiennent les polyphénols (matières colorantes, tanins) et la pulpe le jus est incolore. Au cours de la macération et de la fermentation, le sucre sera transformé en alcool et les polyphénols seront extraits et viendront dévoiler l’expression du terroir et le caractère du vin.
Chez nous les macérations sont très longues (entre 17 et 21 jours) laissant ainsi le temps au terroir de s’exprimer pleinement en dominant les aromes primaires de début de fermentation. Apres 12/14 jours nous allons également chercher d’autres tanins (remontages, pigeages) dans les pellicules et les pépins qui apporteront volume, rondeur, puissance et sucrosité.

La macération terminée, nous séparons les éléments solides du vin, c’est le pressurage qui sera suivi par plusieurs options d’élevage :

ELEVAGE EN CUVES
> cuvées références : Granites Roses | 1920 | Julmary | Paradis.

EN CUVE INOX SANS SULFITE
> à l’abri complet de l’oxygène.

EN FÛTS DE CHÊNE NEUFS DE LA TONNELLERIE CHASSIN
> cuvées de Morgon et Brouilly « Gamay Noir ».

Découvrez notre héritage